Partager sur:

Le Comité de Normalisation de la Fédération Ivoirienne de Football, présidé par Mme Mariam Dao Gabala, a rencontré la presse, ce lundi 06 septembre 2021 au cours d'un petit déjeuner de presse à Sofitel Hôtel Ivoire. Cette rencontre avec les hommes de média vise un seul: sonner la mobilisation autour des Éléphants pour le choc de la deuxième journée des préliminaires de la Coupe du monde "Qatar 2022" face aux Lions Indomptables du Cameroun.

Tout en invitant les Ivoiriens à aller en rang serré derrière les Éléphants, la Présidente Mariam Dao Gabala a exhorté les acteurs du football à mettre " balle à terre". Et de se mobiliser pour l'essentiel. " Quand il s'agit des Éléphants, le temps n'est pas aux débats de clans mais plutôt au bloc commun à construire sans laisser de fissure dans la muraille", a-t-elle indiqué dans ses propos liminaires. Avant de poursuivre: " Le temps des joutes électorales arrive assurément. Mais, aujourd'hui, c'est le temps de comprendre que notre drapeau doit flotter dans 3 mois à la CAN en janvier 2022, dans 10 mois au Mondial 2022 et dans 18 mois à la CAN 2023 à Abidjan".

En poursuivant son appel à la mobilisation, la Présidente du CN-FIF a précisé que les acteurs du football " ne devraient pas prendre le temps de regarder dans le sens du CN-FIF quand il s'agit des Éléphants. Car la mobilisation sans faille, cela prend du temps à bâtir. Chacun doit jouer sa partition dans cette dynamique de co-construction".

A la suite de la Présidente Mariam Dao Gabala, le vice-Président de la Commission Marketing de la FIF, Arthur Moloko a invité les journalistes à jouer leur partition dans la mobilisation. " Nous attendons de vous, des critiques constructives", a-t-il dit.

 

I.T.