Partager sur:

Le championnat « Elites Jeunes U17 » débutera finalement le samedi 2 novembre prochain et non le 19 octobre 2019 comme prévu. Bien que reporté à la demande des clubs participants, cela n’a pas empêché le président de la Ligue Professionnelle de Football, M. Sory Diabaté d’expliquer la réorientation apportée à cette compétition réservée aux jeunes nés à partir de janvier 2004.

« Depuis notre arrivée à la Fédération, nous avons tenté plusieurs scénarii pour développer le football à travers la compétition des jeunes. Ceux qui ont suivi ces compétitions par le passé, nous avons fait plusieurs expériences. Il y a eu du succès pour certains. Par contre, d’autres ont trainé.  Nous avons vu avec la direction technique nationale pour mener des réflexions et essayer de réorienter notre politique en termes de compétitions de jeunes. La formation se poursuit dans les clubs et à la Direction Technique Nationale. La formation ne s’arrête jamais. Mais il était important pour nous de trouver une compétition pour évaluer le travail des structures de formation », a fait savoir le président Sory Diabaté en précisant l’objectif de ce championnat qui est de donner du temps de jeu aux jeunes en les faisant jouer régulièrement et, surtout, d’évaluer le travail des clubs.

Si la première phase de ce championnat à 22 journées avec 24 équipes reparties en deux groupes pourra donner du rythme aux joueurs, la deuxième phase qui regroupera les deux meilleures équipes par poules, donnera lieu à un « tournoi d’excellence » en aller simple de trois journées.

Des encadreurs techniques, nommés récemment à la DTN seront mis à contribution dans ce championnat. Kassi Kadio Lucien, Abdoulaye Traoré et Beugré Yago superviseront les matches dans le but de détecter les talents pour les sélections de jeunes au profit du Centre d’Excellence.

Selon le président Sory Diabaté, ce championnat a pour ambition de permettre au football ivoirien d’être prêt pour les échéances à venir. Notamment avec en priorité la qualification pour les Jeux Olympiques « Paris 2024 » et la Coupe du monde 2024.

Le DTN Koné Tiègbè a saisi l’occasion pour faire un bref point du championnat de masse U17 qui a débuté depuis le mois d’avril. Après l’étape d’Abidjan, cette compétition réservée aux jeunes de moins de 17 ans devrait prendre la route de l’intérieur du pays.

TIEMELE Ives

I.T.