Partager sur:

Les Eléphants Locaux ont démarré la cinquième édition du CHAN « Maroc 2018 » sur une défaite face aux Brave Warriors (0-1). En effet, grands favoris de cette compétition, les médaillés de Bronze de l'édition 2016 au Rwanda ont été contrariés par la Namibie, dimanche dernier. Mais pour Kamara Ibrahim, le sélectionneur des Eléphants et ses poulains, il n'y a pas le feu en la demeure malgré ce premier revers dans cette compétition.  

« Notre moral était un peu affecté après cette première défaite contre la Namibie. Mais nous avons vite oublié ce match pour penser déjà à la Zambie que nous allons croiser, jeudi prochain. Je pense qu'il n'y a pas lieu de s'alarmer. Nous sommes motivés à faire un bon match pour faire oublier notre résultat contre la Namibie. Nous allons vite rebondir », a rassuré le gardien titulaire des locaux ivoiriens, Blé Zadi Hortalain.

Après une prestation en demi-teinte lors de cette journée inaugurale, Yao Kouamé Alphonse dit Fonsinho entend se racheter face aux Chipolopolo de la Zambie.

« Je ne suis pas satisfait de ma prestation. Mais, je pense que pour une première compétition, je m'y attendais un peu. Maintenant, il faut rester concentrer pour le prochain match contre la Zambie. Nous devons absolument gagner pour nous relancer dans la compétition. Nous irons chercher cette victoire pour rester en vie », promet l'ailier des Mimos.

Les Eléphants Locaux devront montrer une copie bien meilleure que celle présentée face aux Brave Warriors. En effet, les Chipolopolo de la Zambie en tête de cette poule B avec 3 points+2 sont très solides.

Source (Supersport)

I.T.