Partager sur:

La Coupe d’Afrique des clubs a débuté ce week-end sur le continent. En Ligue des champions comme en Coupe de la Confédération, les clubs ivoiriens ont réalisé des matches nuls. Un comportement qui projette les Ivoiriens en position de force pour les matches retour.  

L’Africa Sports, l’AS Tanda, le WAC et l’Asec Mimosas ont débuté le tour préliminaire des Coupes Africaines 2018. Si ce début sans victoire semble timide, il ne faut pas, non plus, négliger ces opérations de matches nuls qui laissent toujours une grande place à la qualification.

A Abidjan, l’Africa Sports a réalisé un nul (1-1) devant une équipe mauritanienne très défensive, ce dimanche au stade Félix Houphouët-Boigny pour le compte de la Coupe de la Confédération. Du beau jeu. Beaucoup d’occasions de but crées. Notamment en première mi-temps pour l’Africa, qui revient sur la scène continentale après deux saisons. Mais par manque de vision collective, les Aiglons n’ont pas fait mieux. Le club vert et rouge est même rattrapé au score (1-1, 52è) après une belle réalisation de Gonazo Bi Ya (41è). L’équipe rassure par l’envie des joueurs. Mais il y a un plus à apporter collectivement pour l’objectif à atteindre.

Le premier à se jeter à l’eau dans cette compétition est à l’AS Tanda. Ce samedi au stade Robert Champroux, l'équipe du Gontougo était face à la formation congolaise de la CS Mancha. Mais les hommes  du Kjetil Zakariassen sont restés muets (0-0). Pourtant, il y a de la place pour déséquilibrer et finir dans les buts. Trop de précipitations et maladresses devant l’équation défensive des Congolais.

En déplacement le WAC et l'Asec Mimosas ont réalisé le même score nul et préservent leurs chancces. 

Au Mali, le WAC a mis en difficile le Stade malien (1-1), samedi dernier. Quand l’Asec Mimosas a fait connaitre le même sort aux Buffles FC (1-1), ce dimanche au Bénin.

Ces résultats enregistrés permettront aux Ivoiriens d’aborder les matches retour, dans moins d’une semaine, en position de force.

TIEMELE Ives 

I.T.