Partager sur:

Qualifiés pour les prochains Jeux Olympiques, les Eléphants Olympiques ont été reçu et célébrés par la Fédération Ivoirienne de Football (FIF), ce vendredi 27 décembre 2019 au cours d’une cérémonie en présence du président de la FIF, des dirigeants de club, de quelques anciens internationaux et des journalistes.

A cette occasion, le premier vice-président a tenu à féliciter les dirigeants de club qui ont donné leurs joueurs en début du projet qui a vu la qualification de la Côte d’Ivoire pour les Jeux Olympiques 2020.

Dans un flash back, M. Sory Diabaté a retracé le film du projet depuis 2012. « Il a fallu avoir une vision que nous avons traduit en action. L’aventure a démarré en 2012  avec  Kamara Ibrahim  comme  Sélectionneur des U17 », a expliqué le président des Equipes nationales.

Abordant le volet de la CAN U23 en Egypte, le président Sory Diabaté a souligné trois satisfactions. « Nous revenons de cette  compétition  avec trois  satisfactions majeures. La première, c’est notre qualification  pour les Jeux Olympiques. La  deuxième  est notre place de vice-champion d’Afrique. La troisième  satisfaction et la plus importante pour nous  est l’espoir ; l’espoir qu’a fait naître  cette équipe. Au sortie de cette compétition, beaucoup d’Ivoiriens nous ont fait  comprendre  que l’avenir est assuré, il y a de la bonne graine. En partant à cette  compétition  peu de personne  croyait  en notre capacité de renouveler  l’effectif qui est là… Nous  sommes  sur la  bonne voie. Nous avons travaillé pendant sept ans  et hui ans maintenant pour préparer la relève. Ceux qui ont  pensé  que nous n’avons pas de vision, se sont lourdement trompés. Parce que nous avons une vision. Et c’est cette vision que nous avons  mis  en place depuis 2012 qui nous  donne  ce résultat.  Il n’y a pas d’improvisation. C’est un travail planifié. On n’arrive pas à ces résultats, si on n’a pas de football de jeune.  Ils appartiennent aux  clubs  de Côte d’Ivoire. Cette Fédération  est là et elle travaille bien », a fait savoir le président Sory Diabaté. 

Aussi, a-t-il eu un mot pour chacun des joueurs présents avant de demander « une standing ovation » pour ces jeunes qui se sont battus pour le drapeau ivoirien. 

Notamment Tapé Eliezer (FC San Pedro), Dao Youssouf (Sparta Praha), Doumbia Aboubacar Junior (SOA), Traoré Baba Lamine (Sparta Praha), Nagoli Oupoh Maxime (SOL FC), Timité Cheick Aymar (Amiens), Niangbo Anderson (Salzburg), Bamba Aboubacar (Asec), Samaké Gaoussou (Asec), Yao Gil Moahé (SOL FC), Mohamed Sylla (Sporting Gagnoa), Doumbia Idrissa (Sporting CP).

La cérémonie a pris fin par un partage de repas. 

IT

I.T.