Partager sur:

La sélection nationale féminine de Côte d’Ivoire a obtenu sa qualification pour le second tour des éliminatoires de la CAN 2018 en contraignant les Marocaines au nul (0-0), ce mardi 10 avril 2018 à Abidjan. Au match aller à Rabat, les Ivoiriennes avaient arraché le nul (1-1). Ce qui leur a permis de composter le billet de la qualification qui les mettra face au Mali.

Mission accomplie. Les Eléphants Dames passent au second tour. En deux matches contre les Lionnes de l’Atlas, la sélection ivoirienne s’est approprié la bonne part en marquant à l’extérieur sans prendre de buts à domicile.

Ainsi, le sélectionneur Touré Clémentine et ses joueuses vont poursuivre l’aventure des éliminatoires qui mènent au Ghana. Mais il faudra d’abord passer le cap du Mali en second et dernier tour. En attendant la programmation de ce tour, il faut signaler le bon comportement de l’équipe ivoirienne devant celle du Maroc, ce mardi.

Les vice- championnes du récent tournoi de l’UFOA B, très présentes dans la rencontre, n’ont pas laissé le droit d’expression à l’adversaire. Malheureusement, elles ne concrétiseront pas plusieurs velléités offensives.  

Dans le bastion défensif des Eléphants Dames, les Marocaines ont montré beaucoup de qualité. Il y a eu même quelques frayeurs. Elles avaient bien titillé la capitaine Coulibaly Fatou et Diakité Mariam. Mais ces deux defenseurs sont restées dignes (54è, 63è, 76è).

Dans le même temps, les professionnelles des Eléphants Dames ont pu mettre le feu dans le camp marocain. Mais Koko Ange, Elloh Rebecca (34è) et Kpaho Nina (14è) failliront dans la finition. Et cela jusqu'au coup de sifflet final de la Directrice de jeu, la zambienne Gladys Lengwe.

La Côte d'Ivoire arrache ainsi le ticket du second et dernier dernier qui permettra de faire face au Mali. Et le sélectionneur Touré Clémentine peut s'en rejouir. "La qualification devait se jouer à l'extérieur. Il fallait réussir à marquer des buts à l'extérieur. Ce que nous avons fait. Les joueuses se sont bien comportées...Le reste, ce sera le travail. Nous savons que le Mali est une grande équipe. Nous avons aussi nos atouts. Nous allons y mettre l'accent et nous promettons une autre image de la Côte d'Ivoire face au Mali..", a indiqué le sélectionneur de la Côte d'Ivoire en conférence de presse d'après match. 

IT

I.T.