Partager sur:

Les Eléphants Olympiques sont sortis vainqueurs du dernier tour qualificatif et ont obtenu leur ticket pour la prochaine CAN U23 en battant le Syli national à domicile (2-1), ce mardi 10 septembre 2019 au stade du 28 septembre de Conakry. Battus au match aller (0-1), les Ivoiriens ont pris leur revanche sur les Guinéens dans leur propre jardin en inscrivant deux buts. Kouamé Christian (19è) et Hamed Junior (60è) ont permis aux Eléphants Olympiques d'arracher la clé qui ouvre les portes de "Egypte 2019". L'égalisation guinéenne porte la griffe de Traoré Moussa Korso (36è). 

Le scénario ivoirien est incroyable pour les supporteurs guinéens. C'est cela la réalité du football. Le capitaine Diallo Chester et ses camarades ont saisi leur chance. Sans trembler, ils ont joué. Ils ont commencé fort. Une belle ascendance sur les Guinéens durant les deux premiers quarts d'heure.

Si le portier guinéen est ferme sur sa ligne, les Ivoiriens ont fini par avoir raison de lui à la 19è minute. Une action bien coordonnée. A la récupération, Koffi Edgard dans le milieu de terrain. Il sert Kouamé Christian pour l'ouverture du score (1-0). Le stade plonge dans un silence. Mais le Syli ne perd pas son engagement.

Sur un corner, les Guinéens profitent d'une erreur défensive ivoirienne et égalisent (1-1, 36è). Le danger a plané dans le deux camps, mais les deux équipes regagent les vestiaires sur le nul.

Les Eléphants débutent la seconde mi-temps de la mauvaise manière. Ils ont du mal à se relancer. Koffi Edgard perd un ballon (50è). Les Guinéens sont dangereux. Ils vendangent l'occasion par précipitation. Ce ne sera pas le cas pour les Ivoiriens à la 60è.

Du côté droit, Koffi Egard fait basculer le ballon à gauche. La transition est bien assurée par Gnaka Silas. A la reception, Hamed Junior est lucide pour inscrire le deuxième but.

La panique s'installe sur le banc guinéen. Idem dans les tribunes. Mais les joueurs guinéens ont espoir. Ils mettent la pression. Les Ivoiriens se regroupent vite. Pas de place sur les côtés comme dans l'axe. Ira Tapé est dans un grand jour. Tous les longs ballons guinéens sont interceptés.

Le quatrième arbitre libérien signale cinq minutes de temps additionnel. Trop court pour les Guinéens qui laissent filer la qualification au profit des Ivoiriens. Les Eléphants se qualifient ainsi pour la CAN 2019 en Egypte.

Les Eléphants ont rendu la monnaie du match aller aux Guinéens en signant cette victoire qualificative pour la prochaine CAN en Egypte, du 8 au 22 novembre 2019.

Un travail mental du staff qu'il faut saluer. Un coaching gagnant avec Zié Mohamed, Koffi Edgard Sebastien et Dogbolé Anderson, titularisés pour cette manche retour. 

TIEMELE Ives

I.T.