Partager sur:

Depuis l’ouverture de la saison, Dibo Habib Maïga fait partie des joueurs ivoiriens les plus réguliers aussi bien en club qu’en sélection. Toujours prêt à donner le meilleur de lui-même. Zoum sur un joueur de devoir prêt à servir son pays

Il est l’un des éléments clés de la génération 2013 qui a remporté la CAN des cadets au Maroc. Un très beau souvenir que le sociétaire de FC Metz l’oubliera pas de sitôt «ce sont des souvenirs qui ne s’oublient pas parce que quand on est gamin on rêve de goûter au monde professionnel. La CAN des cadets c’était magique quand nous l’avons gagné ça ne s’oublie pas facilement ça reste gravé dans le cœur. Elle a ouvert la voie ». Huit années après le gamin a grandi, il est désormais international A au sein des Éléphants où il joue un rôle non moins important « quand j’intégrais l’équipe nationale en U16 à Montégu en 2012, mon rêve s’était de jouer un jour en équipe A. J’ai mis toutes les chances de mon côté et n’ai pas brûlé les étapes. J’ai fais toutes les catégories . Aujourd’hui c’est l’apothéose. J’y suis mais l’essentiel n’est pas d’être là et faire un passage éclair. C’est d’apporter un plus et gagner des lauriers avec cette équipe ».En janvier prochain l’intraitable milieu de terrain des Éléphants pourrait discuter sa première coupe d’Afrique des Nations au Cameroun s’il a la confiance du sélectionneur national « je dis souvent que tout joueur africain qui finit sa carrière sans disputer une CAN, il a goût d’inachevé, un sentiment de déception. J’ai donc envie de participer à la prochaine CAN. Pas pour faire de la figuration mais pour qu’on réalise avec l’équipe quelque chose de grand pour ce pays et les supporters qui nous soutiennent et nous apportent beaucoup d’amour ». En attendant le jeune milieu de terrain reste concentré sur les deux matches des 5ème et 6ème journées des éliminatoires du mondial 2022 « C’est de rester concentré sur les deux derniers matches avant les playoffs. Le Mozambique samedi et le Cameroun le mardi prochain. Nous sommes dans un bon état d’esprit. Je suis suis prêt à donner le meilleur pour ce drapeau qui nous a tout donner. Nous voulons jouer la coupe du monde et rendre les ivoiriens fiers ».Jouer la coupe du monde, un rêve d’enfant pour Habib qui n’attend rien lâcher pour participer à cette compétition majeure du football.

R.D.