Partager sur:

Le 1er vice-président de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF), M. Sory Diabaté a procédé à la remise officielle de diplômes des Entraineurs de Gardiens de but de Côte d’Ivoire, ce jeudi 28 mai 2020 au siège de la FIF. Ces Entraineurs de Gardiens de but, au nombre de 30, sont les premiers coachs de Gardiens de but diplômés de Côte d'Ivoire. 

Ils étaient 32 stagiaires au départ de ce stage diplômant. Il y a eu un abandon et un recalé. Ce qui fait un total de 30 qui ont satisfait aux épreuves et qui ont été déclarés admis.

Cette formation, placée sous la supervision du DTN, Koné Tiègbè,  et assurée par l’ex-international gardien de but ivoirien, Jean Jacques Tizié,  a enregistré  un taux de réussite de 93, 75%.  

« Trois modules fondamentaux ont été explorés lors de ce stage à travers cinq mises en situations pédagogiques par Stagiaire. D’abord, les procédés d’entrainement ainsi que les démarches pédagogiques qui se rattachent à l’entrainement des gardiens de But. Ensuite, les fondements théoriques de l’entrainement sportif ont été explorés à savoir, les facteurs de la performance, la physiologie et l’anatomie de même que le fonctionnement du corps humain. Enfin, la préparation athlétique, notamment l’endurance aérobie a fait l’objet d’un enseignement pratique… », a fait savoir le formateur Jean Jacques Tizié qui a été félicité par le premier vice-président Sory Diabaté en présence de MM. Siaba Ervé et Séré William, membres du Comité Exécutif de la FIF.

« … je me réjouis de voir le contenu de cette formation. Au delà de la formation spécifique des Gardiens de but, il y a l’étude du Corps Humain… On forme des hommes à d’autres spécificités dans la gestion du corps humain dans le métier de footballeur… », s’est félicité le 1er vice-président de la FIF qui a invité les récipiendaires à relever le défi au niveau national et même au plan international puisque ce diplôme fédéral permet d’aller au delà de la Côte d’Ivoire.

« Je voudrais vous demander de faire honneur au travail effectué par la Direction Technique Nationale, par Tizié Jean Jacques. Vous avez maintenant une autorisation de servir. Il faut que ce diplôme vous permettre d’être sur le terrain. 14 clubs de Ligue 1, 24 clubs de Ligue 2 et 38 clubs de D3. Cela fait 76 clubs… Aujourd’hui, ce sont 30 diplômés alors qu’il faut 76 de la première à la troisième division... Il y a au total 435 clubs actifs en Côte d’Ivoire. Il y a un besoin ».

Profitant de l’occasion, le 1er vice-président de la FIF a levé un coin de voile sur l’école de formation des gardiens de but de la FIF pilotée par l’ex-international gardiens de but des Eléphants, Jean Jacques Tizié.

« Si demain on prend des anciens gardiens de but de Côte d’Ivoire pour les former à la DTN pour qu’ils forment aussi les autres, les gens vont raconter d’autres choses... Mais le besoin est là. Si notre choix est de faire de nos footballeurs les meilleurs en Afrique et au monde, il faut que tous ces clubs aient des entraineurs de gardiens de but. C’est pour cela que l’école des gardiens de but de la FIF a été crée. Et je me réjouis qu’il y ait 27 jeunes qui travaillent tous les mercredis depuis bientôt un an. Allez-y voir les séances d’entrainement… ».

Les récipiendaires sont venus à ce rendez-vous les mains chargées de présents pour le président de la FIF, pour le 1er vice-président ainsi que pour les membres de la DTN.     

TIEMELE Ives

I.T.