Partager sur:

La sélection nationale des juniors de Côte d’Ivoire s’est inclinée face à son homologue du Maroc (1-1, tab : 6-7) en finale des 8ès Jeux de la Francophonie "Abidjan 2017", ce dimanche 30 juillet 2017 au stade Félix Houphouët-Boigny. Privés de la médaille d’or, les Eléphanteaux ont été couverts d’argent devant les Aigles du Mali, médaillés de bronze.

Grosse déception pour les Eléphanteaux de Côte d’Ivoire. Au super après une phase de poule difficile, les Ivoiriens se sont vus privés de la médaille d'or au profit des Marocains aux tirs au but (7-6). Tout est parti très vite pour les Marocains qui ont pris l'avantage avant le quart d’heure grâce à Kiyine Sofiane (1-0, 7è).

Engagé dans une action offensive, le milieu de terrain marocain a eu tout le temps de malmener la défense ivoirienne avant d’ouvrir le pied pour battre El Hadje Danté sur le côté gauche. Un joli but en pivot pour les Lionceaux.

La réplique devrait intervenir avant la pause (35è). Mais Kassi Thierry n’a pas su saisir la chance des Ivoiriens. L’attaquant ivoirien fait un gros raté en confondant vitesse et précipitation.

C’est logiquement à la 64è minute que les Eléphanteaux trouveront la cible. Un travail remarquable d’Aké Loba, meilleur buteur des Jeux de la Francophonie avec quatre buts, conclu par Kassi Thierry (1-1). Révélation de ce tournoi, l'attaquant ivoirien trouvait ainsi une récompense à toute l’Energie déployée.

Incapables de se départager jusqu’à la fin du temps règlementaire, les deux équipes ont eu recours à la fatidique séance des tirs au but.

Si les six premiers tirs sont parfaits chez les Ivoiriens comme du côté des Marocains, Kassi Thierry, le proposé ivoirien au septième tir, est moins lucide et tire à côté. Quand Boutouil Abdelmonaim gagnait son duel.

Ce qui a permis aux Marocains de décrocher le sacre pour la 2e fois de leur histoire après 2001. 

Le Maroc succède ainsi à la RD Congo, championne à la précédente édition « Nice 2013 ».

Quatrième à Nice, la Côte d’Ivoire s’est adjugée une place de vice-championne. Une performance non négligeable à l’actif de la Fédération Ivoirienne de Football, aux joueurs et au staff technique dirigé par le sélectionneur Haidara Soualiho.

Ives TIEMELE  

 

Les deux équipes

Côte d'Ivoire : El Hadj Danté, Ta Willy Braciano (cap), Kouyaté Aboubacar, Ulrich Méléké, Camara Moustapha (Sanogo Ali), Yéo Junior (Niangbo Anderson), Diaby Souleymane, Edgar Dakoi, Aké Loba Arnaud, Trazié Zai Thomas, Kassi Martial Thierry.

Maroc : Benabid El Mehdi, Dari Achraf, Boutouil Abdelmonaïm, Gaddarine Badr, Bach Amas, El Mourabit Mohamed, Massik Zakaria (cap), Loadouf Achraf, Hannouri Hamza, Kiyine Sofian, Fadiz Othman.

Les officiels du match : Sy Issa (Sénégal), Oscar Carvalho (Canada), Louis Wesline (Haiti), Gomno Daouda (Niger).

 

 

I.T.