Partager sur:

Avant la reprise de la deuxième partie de la Ligue 1 de football, saison 2018-2019, le 26 janvier 2019, le Président de la Ligue Professionnelle de Football de Côte d’Ivoire, M. Sory Diabaté fait le point de la phase aller.

 

Déroulement de la compétition

« Globalement, nous sommes satisfaits de cette première phase du championnat. Nous n'avons pas eu de litiges à trancher. Nous n'avons pas eu non plus de contestations véritables sur les questions d'arbitrage. Nous n'avons pas eu de problème avec les dirigeants de club. Parce que les secrétaires généraux et les présidents ont une bonne connaissance de nos règlements. De la 2e à la 10e place, toutes les équipes se tiennent en un point. Donc, on peut dire que, pour le moment, les jeux ne sont pas encore faits. Ce qui augure d'une phase retour qui sera très animée ».

 

Challenge Vivo Energy (leader de la journée)

« Notre partenariat avec le Challenge Vivo Energy s'est également bien passé. Ce challenge qui permet de récompenser à hauteur de un million de f Cfa le leader de la journée de championnat. Sur les 13 premières journées, l'équipe de Moossou FC  qui a été leader lors de la première journée remporte un million de f cfa. Et la Soa qui a occupé le fauteuil de la 2e journée, à la 13e journée, récolte 12 millions de f Cfa ».

 

Sanctions

« Au niveau des sanctions, c'est l'équipe du Racing Club qui a récolté le plus de sanctions, avec 30 cartons jaunes. L'Africa Sports et la Soa suivent avec 27 cartons jaunes chacune. L'équipe fair-play, c'est le Sporting Club de Gagnoa, avec 16 cartons ».

 

Le jeu et les joueurs

« Le meilleur buteur de la phase aller est Koné Zoumana du Racing Club d'Abidjan avec 10 buts. Il est suivi de Bagaté Salif de Bouaké FC et d'Arouna Bolagbenti de la Soa, 7 buts chacun. La meilleure attaque est celle de la Soa qui a inscrit 21 buts. Mais c'est 8 de moins que la saison dernière où la meilleure attaque après la phase aller a inscrit 29 buts. La meilleure défense est celle de l'Afad avec seulement 8 buts encaissés. En termes de nombre de buts marqués, nous sommes à 194 contre 170 la saison dernière. Ce qui signifie que les équipes sont portées vers l'attaque. Elles jouent pour gagner plutôt que de ne pas perdre. Nous saluons cette volonté des équipes de faire le spectacle ».

 

Affluences dans les stades

« Au niveau des affluences, nous sommes un peu déçus. Parce que cette année, sur la phase aller, nous avons enregistré pour le stade Félix Houphouët-Boigny que 2.714 entrées payantes en six matches. A San Pedro, 952 spectateurs pour 4 matches, à Gagnoa, 4.708 pour 15 matches. À Bouaké, nous avons 1675 spectateurs pour six matches, au Champroux, 10.911 spectateurs pour 41 matches. Pour sept (7) matches, le stade d'Abengourou a enregistré 1.058 spectateurs et à à Bondoukou, 1.064 spectateurs pour six matches. Nous sommes à un total de 23.933 spectateurs, contre 33.404. Donc nous avons perdu 10 mille spectateurs par rapport à la saison dernière. Il y a une forte baisse. Pourquoi? La première raison est que le Séwé Sport et le Stade d'Abidjan qui avaient un public sont relégués en Ligue 2. Elles ont été remplacées par deux équipes, le Lys Sassandra et le Racing Club qui n'ont pas de public. Il y a aussi le mauvais début de saison de l'Africa Sports qui draine du public quand ça marche. Mais nous espérons que la deuxième partie du championnat va mobiliser. Parce que comme je l'indiquais tantôt, les équipes se tiennent et le titre n'est pas encore joué ».

 

Bilan financier

« Le total des frais d'organisation des 91 matches de la première phase s'élève à 74 millions 20 mille f Cfa. Ce montant est en baisse du fait de notre accord avec la Rti qui produit maintenant nos matches. Ce qui fait que nous économisons sur les frais de montée satellitaire. Ces 74 millions prennent en compte les frais des arbitres, des commissaires, du corps médical, le traçage des aires de jeu où il n'y a pas de pelouse synthétique, la sécurité et tous ceux qui sont dans l'organisation. L'an dernier, c'était 75 millions 482 mille f Cfa que nous avons dépensés pour la première partie du championnat ».

 

Les recettes

« Nous avons encaissé 15 millions 337 mille f Cfa comme recette de la première phase. Sur ces recettes, les clubs ont gagné un total de 5 millions 4 mille 200 f Cfa contre 10 millions 647 mille pour l'année dernière. La Fif a eu 1 million 207 mille 400 f Cfa contre 3 millions 361 mille f Cfa la saison dernière. Ce qui fait un déficit de 72 millions 880 mille 100 f Cfa (soit 98,47%). Individuellement, pour ce qui concerne les clubs, l'Asec Mimosas arrive en tête avec une recette de 1 million 212 mille 500 f Cfa. Suivent l'Africa Sports (910 mille 500 f), Gagnoa (613 mille 500 f), Usc Bassam (351 mille f), Afad (278 mille 500 f), Lys (265 mille 500 f), FC San Pedro (256 mille f), Wac (255 mille 500 f), Moossou FC (253 mille f), Bouaké FC (245 mille f), Soa (232 mille), Racing (226 mille 500 f), Tanda (189 mille f) et Asi (135 mille 600 f) ».

 

Les principales dates

« La deuxième période d'enregistrement part du 31 décembre 2018 au 25 janvier 2019. Donc nous allons débuter la deuxième partie du championnat le 26 janvier 2019. Mais avant, nous allons disputer la finale de la Coupe de la Ligue le mercredi 23 janvier 2019 au stade Robert Champroux à 17 h. A l'occasion, nous souhaitons inviter un ancien footballeur africain. Nous le ferons également pour la finale de la Coupe nationale et lors des grands événements. La Coupe nationale commence le 15 février 2019 et la finale aura lieu en mai 2019. La fin du championnat est prévue le dimanche 5 mai 2019. La finale de la super-coupe, elle, va se joueur le 6 août 2019 et une semaine après nous débuterons la saison 2019-2020. Sinon au plus tard le 1er septembre 2019 ».

 

Trophée du champion

« Cette année, nous allons présenter un nouveau trophée. Ce sera un trophée avec une identité ''Ligue professionnelle'' qui à sa vue explique clairement que c'est le trophée de la Ligue professionnelle de Côte d'Ivoire. Il y aura également des répliques du trophée en miniature pour les joueurs. Nous en ferrons aussi pour la Coupe nationale ».

 

Les droits télé intégralement payés

« Tous les clubs ont reçu la dernière tranche des droits télé de 35 millions de f Cfa par club. En début de saison, ils ont perçu la première partie. Ce qui fait qu'aujourd'hui, tous les clubs ont reçu les 70 millions de f Cfa. Soit un total de 980 millions de f Cfa. A la fin de la saison, le champion recevra 20 millions de f Cfa. Sur le contrat du sponsor leader de la Ligue 1 Mtn, il nous reste à payer à chaque club la somme de 5 millions de f Cfa ».

 

Conflits club-joueurs/ club- entraîneur

« Nous avons lancé un appel aux clubs, en demandant à ceux qui traînent encore les pieds de payer les salaires des entraîneurs et des joueurs. Parce que nous continuons de recevoir les plaintes des acteurs du football. Nous avons fait comprendre à tous que la commission de statut des joueurs est en train de traiter les dossiers. Lorsqu'une décision sera prise, le Dex a 48 heures pour leur notifier cela. Il appartiendra au président du club de se rapprocher de la personne avec laquelle il est en conflit pour trouver une issue. S'ils parviennent à un accord, ils doivent le signifier à la Fif qui en tiendra compte. Dans le cas contraire, le club aura un délai pour s'exécuter. S'il ne le fait pas dans ce délai, alors nous allons prélever cela sur les ressources du club ».

 

Le cahier des charges

« En début de saison, nous avions invité les présidents de club à réfléchir au cahier des charges que nous leur avons transmis il y a deux ans. Ils ont décidé de le revisiter, ce que nous avons accepté. Mais ils accusent un retard et nous avons accepté de leur donner encore quelques jours. Donc, le 31 janvier 2019, ils doivent nous donner la monture finale. A partir de là, ceux qui vont remplir le cahier de charges, vont être appelés à jouer en Ligue 1. Ce ne seront plus les résultats sportifs qui vont permettre de jouer dans l'élite. Au-delà, il y aura d'autres conditions à remplir. Nous nous chargerons de faire en sorte que ce cahier de charges soit respecté. Son application sera effective à partir de la saison 2019-2020 ».

 

Source: Soir Info

I.T.