Partager sur:

Débuté depuis le 14 octobre 2017, le championnat national de Ligue 1 a pris fin, ce dimanche 3 juin 2018. Bien que battu en dernière journée par le Sporting Club de Gagnoa (2-1), l’Asec Mimosas, est sacré champion. Un titre acquis à quatre journées de la fin des hostilités.

Avec 63 points dont 20 matches gagnés, 3 nuls et 3 défaites, les Mimos se sont taillé la part du Lion avec un trophée et 25 millions de la Fédération Ivoirienne de Football assortis d’une place en Ligue des champions CAF.

La deuxième et troisième places, respectivement synonyme de qualification à la ligue des champions et à la Coupe de la Confédération sont revenues au sporting de Gagnoa (2è, 44 pts+16) et au FC San Pedro (3è, 43 pts+6) qui a arraché cette place en battant Moossou FC (3-1), ce dimanche.

Africa Sports (4è, 40 pts+9), AFAD (5è, 37 pts+0), Bouake FC (6è, 35 pts+1), WAC (7è, 31 pts+0), Bassam (8è, ), Moossou FC (9è, 30 pts-5), ASI d’Abengourou (10è, 30 pts-5), AS Tanda (11è, 28 pts-3), SOA (12è, 25 pts-14) sont parvenus à maintenir leur place dans l’élite.

La désolation en cette fin de championnat est dans le camp du Stade d’Abidjan (13è, 22 pts-17) et du Sewé Sports (14è, 20 pts-16) qui feront valoir leur droit en division inférieure. Si le sort du Sewé Sport était connu depuis l’avant dernière journée, les Yéyés n’ont pas fait mieux.

Instables e début de saison, le Stade et le Sewé n’ont pu relever la tête de l’eau.

Cette fin de championnat révèle également l’identité des « Africains ». L’Asec Mimosas et le Sporting Club de Gagnoa représenteront les clubs ivoiriens à la Ligue des champions. Quant la formation de FC San Pedro disputera la Coupe de la Confédération. FC San Pedro fera son premier pas vers l’Afrique. Un évènement pour cette fin de saison. Le deuxième représentant, le vainqueur de la Coupe nationale, sera connu le 24 juin prochain.

IT

I.T.