Partager sur:

La première phase de la MTN Ligue 1, saison 2016-2017, a pris fin, le lundi 6 mars 2017, avec la 13e journée. A l'heure du bilan, il y a du tout. Des équipes dont la marche est conforme à leurs ambitions, aux équipes en difficulté, en passant par les joueurs qui ont crevé l'écran, les buteurs, l'arbitrage et le public.

Les bons élèves

C'est dans la peau de leader que l'Asec Mimosas a bouclé la première phase de la Mtn-Ligue 1 saison 2016-2017. Les Jaune et Noir dominent le classement avec 23 points+9. Sans avoir été vraiment étincelants et dominateurs de façon outrageuse, les poulains de Traoré Siaka Gigi ont été les plus réguliers avec six (6) victoires, cinq (5) nuls et deux (2) défaites. Une place de leader qui est conforme à leur ambition de début de saison, qui était de remporter le titre, pour mettre fin à 6 années de disette. Mais dans leurs roues, il y a le Séwé Sport (2e, 22 pts+2). Malgré un début difficile (ils pointaient 9e au terme de la 5e journée), les Portuaires ont su remonter progressivement la pente, pour se hisser en haut de l'affiche, occupant la place de leader de la 8eà la 11e journée. L'Africa Sports a connu aussi un passage difficile, mais ses deux succès d'affilée lors de la 12e et 13e journée, l'ont relancé dans la course au titre. Désormais, avec 20 points+2, les Vert et Rouge se mettent à rêver. Ces trois équipes forment le trio de tête. L'Asi (8e), le WAC (9e) et la SOA (10) jouent, pour le moment, les arbitres, et guettent la moindre faille pour s'engouffrer dans la brèche.

Les élèves en difficulté

Personne n'aurait parié sur une première partie de saison difficile pour le Sporting Club de Gagnoa. 3è de la saison écoulée, l'équipe phare de la région du Gôh, éprouve les pires difficultés à enchaîner les bons résultats. 10è avec 16 points-1, Gagnoa est loin de ses ambitions de titre. Tout comme l'As Denguélé qui est loin de ses standards de 2015-2016. Les Nordistes sont 11eavec 16 points également. Et que dire du Stade d'Abidjan ? Le champion d'Afrique 1966 est à la peine. 13è au classement, l'équipe Bleu et Rouge a pris du retard à l'allumage. Et le changement d'entraîneur n'a pas encore donné le fruit escompté. Les voyants sont au rouge. Et dire que Aduo Luc caressait le rêve du titre de champion avant le début de saison ! Pour le moment, le Stade est à la lutte pour le maintien. C'est le cas de la Jcat. Lanterne rouge avec sept (7) petits points seulement sur 39 possibles, les Treichvillois broient vraiment du noir. Comme la saison passée, ils devront sortir les crocs, pour éviter la relégation. En tout cas, le mercato arrive à point nommé pour la bande à Adour Nangon.

Ces joueurs qui ont crevé l'écran

Effet Canal+ ou pas, toujours est-il que le championnat national de Côte d'Ivoire a gagné en intensité et en qualité de spectacle surtout. Chaque journée qui passe, est une belle opportunité pour les acteurs de faire étalage de leur talent. C'est le cas d'Aristide Bancé. L'international Burkinabè qui découvre son 19e club depuis le début de sa carrière, est l'une des vedettes de la Ligue 1. Sa seule présence attire chaque week-end les Actionnaires dans les tribunes des stades. L'autre attraction n'est autre que le jeune prodige des Vert et Rouge de l'Africa Sports, Guiagon Parfait. C'est un virtuose du ballon. Il apporte une touche juvénile à la Ligue 1. Il y a également Ousmane Diabaté du FC San-Pedro, Diabaté Inza (Tanda), Nougbélé Christian ou Asaré Bafour (Tanda).

La guerre des buteurs

C'est la guerre des buteurs en Ligue 1. Ils sont cinq joueurs qui ont inscrit au moins cinq buts, depuis le début du championnat, et qui peuvent prétendre au titre de meilleur fusil au terme de la saison. Ce classement est mené par le milieu de terrain du FC San-Pedro, Ousmane Diabaté, et l'attaquant de Moossou FC, Ndoman Louis Philippe, qui ont sept (7) buts chacun. Dans leur roue, il y a l'attaquant de l'Asec Mimosas, Aristide Bancé. L'Étalon profite de ses deux buts face au Wac (12e journée), pour porter son total à 5 réalisations. Tout comme l'attaquant de l'As Denguélé, Konan Koffi Saviola. Certainement que la deuxième phase de la Ligue 1, qui début le samedi 11 mars 2017, devrait pouvoir départager ces différents protagonistes.

La valse des entraîneurs

Dire que les techniciens n'étaient pas à la fête lors de cette première partie de Ligue 1, est un doux euphémisme. Car, des têtes sont tombées, à la pelle. Maxime Gouaméné a été remercié par les dirigeants de l'Afad, qui l'ont remplacé par Naliali Gli. A l'Africa Sports d'Abidjan, Rigo Gervais a cédé sa place à Aka Kouamé Basile. Au Stade, Assoumou Jean-Marie a été prié de céder son fauteuil au Franco-algérien Djelhali Bahloul. La Jcat a également changé d'entraîneur. Soro Jean est parti. Il a été remplacé par Dramane Sanou. Le Fc San-Pedro a aussi épousé l'air du temps. Tarek a passé la main à son compatriote, Faouzi Roussi. Du côté des Insulaires de Moossou FC, Gnakala Yaci a démissionné. Il a été remplacé par Goba Michel.

L'arbitrage en question

''On a été volé'' ou ''Ce sont des vendus''. Ces phrases, on les a entendues plus d'une fois lors de cette première partie de la Ligue 1. Alors, certaines équipes se la jouent mauvaise ou sont-elles mauvaises perdantes ? Pas toujours. Car, quelquefois, certaines décisions ont influencé le résultat final d'une rencontre. Alors que le niveau du championnat est salué par tous les acteurs, certains maîtres du jeu semblent ne pas suivre. Est-ce par insuffisance technique ? En tout cas, le président de la Commission Centrale des arbitres, le néo-retraité, Doué Noumandiez Désiré, doit tout mettre en œuvre pour dissiper les doutes qui planent sur l'impartialité des hommes en noir. Car, la deuxième partie sera très décisive pour toutes les équipes. De la partition des arbitres, dépendra la crédibilité des résultats finaux.

Public acceptable

Si le début de saison réussi de l'Africa Sports, mais surtout de l'Asec Mimosas, avec sa star Aristide Bancé, avait ravivé la flamme de la passion chez certains supporteurs des deux équipes, celle-ci est tombée au fur et à mesure que les résultats se suivaient. Mais pas assez pour que les gradins soient vraiment vides comme il a été donné de vivre dans un passé très récent. Et la Ligue professionnelle peut se réjouir de voir à chaque match, les supporteurs prendre d'assaut les gradins du stade Robert Champroux. Même lorsque des équipes comme l'As Tanda, Moossou FC, FC San-Pedro et le Stade qui n'ont pas de supporteurs, jouent, il y a un bon petit monde. Une mobilisation que l'on doit à Canal+ qui annonce chaque journée à coup de publicité. Mais aussi, le spectacle proposé par les acteurs. Car, des buts, il y a en eu. Au total, 174 buts ont été inscrits en 91 matches soit une moyenne de 1,92 buts par match.

Soir Info

Tous les résultats de la phase aller
1ère Journée
Soa – Sewe : 0-1
Asi – Stade : 0-0
Tanda - Wac : 1-3
Moossou - Gagnoa : 1-0
Asec – Aso : 4-1
Afad – Jcat : 1-0
Africa – Fc San-Pedro : 1-0
Total but : 13

2eme Journée
Asec – Moossou : 0-0
Tanda – Soa : 0-1
Sewe – FC San-Pedro : 1-1
Africa – As Denguélé: 1-0
Stade – Jcat : 0-2
Gagnoa – Asi:1-1
Wac – Afad : 1-1
Total but : 10

3eme Journée
Africa – Tanda: 1-2
Soa – Moossou: 0-2
As Denguéle – Asi: 0-0
Wac – Fc San Pedro: 3-2
Asec – Jcat: 4-0
Afad – Stade:2-0
Gagnoa - Sewe: 0-1
Total but : 17

4eme Journée
Afad – Africa : 1-2
Soa – Moossou : 0-2
Asi- Jcat : 2-0
FC San-Pedro- As Denguélé : 2-2
Séwé- Asec : 0-1
Moossou- Wac : 0-2
Tanda- Stade : 0-0
Total but : 14

5e journée
Moossou- Asi : 0-0
Stade- Africa : 1-0
Afad- FC San-Pedro : 2-2
Soa- As Denguélé : 3-0
Asec- Gagnoa : 1-1
Jcat- Wac : 1-1
Séwé- Tanda : 0-2
Total but : 14

6e journée
Stade- Séwé : 0-1
Soa- Afad : 0-0
Fc San-Pedro- Moossou : 0-1
Asi- Wac : 2-1
Tanda- Asec:1-1
Jcat- As Denguélé : 1-2
Gagnoa- Africa : 1-1
Total but : 12

7e journée
Moossou- Séwé : 0-1
Soa- Asi : 0-0
As Denguélé- Stade : 1-1
FC San-Pedro- Asec : 0-1
Jcat- Africa : 0-1
Wac- Gagnoa : 0-0
Tanda- Afad:0-0
Total but : 5

8e journée
Jcat- Moossou : 2-1
Séwé- Africa : 1-0
Asi- FC San-Pedro : 0-0
As Denguélé- Wac : 1-0
Afad- Asec : 2-1
Stade- Soa : 2-1
Gagnoa- Tanda : 0-0
Total but : 11

9e journée
Africa- Asec : 0-1
Stade- Moossou : 3-4
Asi- Afad : 0-0
Séwé- Jcat : 2-1
As Denguélé- Gganoa : 1-1
Fc San-Pedro- Tanda : 0-0
Wac- Soa : 2-2
Total but : 17

10e journée
FC San-Pedro- Jcat : 2-1
Asec- Soa : 0-1
Africa- Moossou : 0-1
Wac- Stade : 1-1
Afad- Gagnoa : 0-3
As Denguélé- Tanda : 1-1
Séwé- Asi : 2-3
Total but : 17

11e journée
Soa- Jcat : 3-0
Africa- Wac : 0-0
FC San-Pedro- Gagnoa : 4-0
Moossou- Denguélé : 1-2
Asi- Tanda : 0-2
Asec- Stade : 0-0
Séwé- Afad : 1-1
Total but : 14

12e journée
FC San-Pedro- Soa : 2-0
Jcat- Tanda : 0-2
Africa- Asi:1-0
Denguélé- Séwé : 1-1
Gagnoa- Stade : 2-1
Wac- Asec : 1-2
Moossou- Afad : 0-3
Total but : 16

13e journée
Soa- Africa : 0-2
Ggagnoa- Jcat : 1-0
Wac- Séwé : 0-0
Asi- Asec : 0-0
Denguélé- Afad : 1-1
Stade- FC San-Pedro : 3-0
Tanda- Moossou : 3-3
Total but : 14

N.B :
- La 9e et la 10e journée ont été les plus prolifiques avec 17 buts à chaque fois. La 7e journée a été la plus pauvre avec 5 buts seulement inscrits lors des sept rencontres qui ont enregistré trois matches nuls avec 0 but. Au total, 174 buts ont été inscrits en 91 matches.
- L'Asi d'Abengourou a été la dernière équipe à connaître la défaite. Les princes de l'Indénié sont restés invaincus pendant les 10 premières journées, avant de chuter (0-2) face à l'As Tanda lors de la 11e journée.

I.T.