Partager sur:

Il a fallu sept journées pour qu’on en arrive à la bataille au sommet tant attendue en MTN Ligue 1, entre l’Asec Mimosas et l’Africa Sports. Les deux barons du football ivoirien ont commencé à faire parler leur puissance dans la compétition et sont lancés dans un feuilleton qui fait déjà saliver. Le derby de la 10è journée aura lieu le dimanche 10 décembre 2017 à 17H00 au stade Félix Houphouët-Boigny. 

Vainqueurs du FC San Pedro (1-0), dimanche, les jaune et noir se sont hissés en tête du classement. Après une entame très poussive matérialisée par une défaite contre l’AFAD (0-1) et un nul devant le WAC (0-0), les poulains de l’entraineur Amani Yao César Lambert ont fait exploser tous les compteurs lors des cinq rencontres suivantes.

Cinq victoires consécutives face à l’USC Bassam (3-0), la SOA (1-0), Moossou FC (2-1), Stade d’Abidjan (5-0) et San Pedro (1-0). Soit la plus belle série cette saison en MTN Ligue 1.

Les Mimos disposent de la meilleure attaque avec 12 buts marqués. La meilleure défense avec seulement deux buts encaissés et cinq « clean shits » (match sans encaisser).

Le meilleur buteur avec Agbegniakan Komlan. Avec ses quatre réalisations et deux passes décisives, l’international togolais est en passe de démontrer que son surnom « Platini » est loin d’être usurpé. Ses compères du front offensif, Yao Kouassi Alphonse dit « Fonsinho » et Badié Anicet crachent du feu avec chacun trois buts. Le champion en titre fait peur au plan statistique.

Dans le jeu, on note également une montée en puissance. Amani Yao a dégagé une équipe-type et d’une bonne profondeur de banc. A ce rythme, qui peut arrêter les Mimos ?

Les amateurs de suspense comptent sur l’éternel rival, l’Africa Sports, pour donner le change. Après un début canon qui lui avait vus planer littéralement sur la MTN Ligue 1, avec trois victoires consécutives face au FC San Pedro (1-0), Bouaké FC (2-0) et l’ASI d’Abengourou (2-0), les Aiglons ont pris du plomb dans l’aile devant le Sewé (1-1), l’AFAD (0-1) et l’AS Tanda (0-0). Heureusement, le week-end dernier, ils ont repris leur envol en disposant du stade d’Abidjan (3-1).

Le bilan est correct : sept matches, quatre victoires, deux nuls, une défaite, neuf buts marqués, trois encaissés. La défense, conduite par l’international gardien de but Zadi Hortalin, est la plus grosse satisfaction du coach Aka Kouamé. L’attaque, souvent efficace et décisive, n’est pas mal. Avec un certain Koffi Foba Stevens « Bibiche » qui retrouve une seconde jeunesse. Il a à son compteur trois buts.

Au plan administratif, la paix semble revenue entre les supporteurs, dirigée par le vice-président Antoine Bahi. Les vert et rouge, engagés cette saison en Coupe de la Confédération, entendent reconquérir le titre national qui les fuit depuis 2011. Pour cela, il va falloir se montrer costaud dans le duel à distance face à l’Asec Mimosas. Visiblement, le « clasico » de la 10è journée entre les deux barons du football ivoirien vaudra son pesant d’or.

Le Sport

 

 

I.T.