Partager sur:

La 25e et avant dernière journée de la MTN Ligue 1 a officialisé la relégation de LYS Sassandra en Ligue 2 après sa défaite devant l’AS Tanda (1-2). Du coup, le promu, 13e avec 23 points-8, retourne en Ligue 2. En revanche, c’est toujours indécis quant à l’identité du club qui représentera la Côte d’Ivoire en Coupe de la Confédération l’an prochain.

En effet, trois équipes sont encore en course pour la Coupe de la Confédération. Il s’agit de l’ASEC Mimosas, 3e avec 39 points+9, du Racing d’Abidjan, 4e avec 36 points +5, et de Bouaké FC, 5e avec 36 points +0.

Pour ce qui est de l’AFAD qui était en lice pour l’Afrique avant de disputer cette 25e journée, elle est désormais hors course après sa défaite devant le WAC (1-2). Les Académiciens du plateau sont désormais relégués à la 7e place avec 34 points +0 et n’ont plus de chance de se mêler à la lutte pour la Coupe de la Confédération. Cela tombe forcément bien pour l’Asec Mimosas qui a ainsi vu l’un de ses poursuivants directs abandonner la course pour l’Afrique. Les jaune et noir sont surtout en ballotage favorable après leur succès contre Bassam (2-1). Ils n’ont désormais besoin que d’un nul pour assurer leur place sur le podium et disputer ainsi la prochaine édition de la Coupe de la Confédération.

Ce qui serait un moindre mal pour le double champion 2017 et 2018 qui n’a pu réaliser la passe de trois. Les voyants sont au vert pour les poulains d’Amani Yao. Ils devront toutefois faire un bon résultat en affrontant leur concurrent direct pour la C2, Bouaké FC. Vainqueurs du Sporting Club de Gagnoa (1-2,25e j), les hommes du Gbeke sont mathématiquement en course pour l’Afrique. Mais, à la différence de l’Asec, le club cher au président  Diabaté Issa doit gagner « cette finale » face aux Mimos avec un écart de 9 buts. Et espérer, dans le même temps, que le Racing d’Abidjan soit défait  par la SOA, fraichement auréolée du titre de champion 2019. En effet, le promu a lui aussi une carte à jouer en cette fin de saison. Le Racing peut ainsi remonter sur le podium en cas de faux pas Mimos. Cela parait difficile pour une équipe qui reste sur 5 défaites consécutives en championnat. Mais au football, rien n’est perdu d’avance.  

Source : Supersport

I.T.