Partager sur:

 COMMUNIQUE

Le Président de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF) a eu une série de rencontres avec les clubs de Ligue 1, Ligue 2, Division3 et les Groupements d’Intérêts, le mardi 21 novembre 2017 au siège de la FIF.

 

Douze (12) clubs de Ligue 1, vingt (20) de Ligue 2, vingt-huit (28) de D3 et les cinq (5) représentants des Groupements d’Intérêts ont répondu présent à l’invitation du Président Augustin Sidy Diallo.

 

Les échanges entre le premier responsable de l’instance fédérale du football ivoirien et ses mandants ont été francs et cordiaux.

 

Abordant le sujet qui a dominé les échanges, à savoir la campagne de l’Equipe nationale A pour le Mondial « Russie 2018 », le Président de la FIF, sans faux fuyants, s’est ouvert aux représentants des clubs et Groupements d’Intérêts, en faisant le bilan sportif de la campagne marquée par l’élimination des Eléphants.

 

Sur la question du départ du Sélectionneur Marc Wilmots, le Président Augustin Sidy Diallo a informé ses interlocuteurs de l’aboutissement d’un accord à l’amiable entre les deux parties. Sans toutefois dévoiler le montant de l’indemnité du Sélectionneur qui, d’ailleurs n’a pas encore été payé, il les a rassurés sur la teneur dudit accord et les a exhortés à ne pas se fier à la rumeur qui annonce des chiffres loin de la réalité.

 

En outre, le Président de la FIF est revenu sur l’incident qui l’a opposé à son homologue de la Fédération Royale Marocaine de Football, lors du match Côte d’Ivoire-Maroc du 11 novembre 2017 qui s’est joué au stade Félix Houphouët-Boigny.

 

Abordant le dossier de la réforme des Licences déjà évoqué lors de l’Assemblée Générale ordinaire du 24 juin 2017, le Président de la FIF et ses interlocuteurs ont convenu de la mise en place d’un groupe de travail en vue de faire des propositions concrètes sur le sujet.

 

S’agissant de la formation, les clubs et groupements d’intérêts ont été informés de la décision du Comité Exécutif de confier l’exécution du programme de formation des jeunes à Monsieur Jean-Marc Guillou.

 

De façon unanime, les dirigeants de clubs et les représentants des Groupements d’intérêts ont affiché leur solidarité avec le Président de la FIF et le Comité Exécutif, tout en encourageant les responsables fédéraux à persévérer dans la recherche de solutions pour le développement du football ivoirien.

 

Le Département Communication
de la Fédération Ivoirienne de Football

 

 

 

I.T.