Partager sur:

Le stade Jesse Jackson dans la commune de Yopougon et le stade municipal d’Abobo seront recouverts de pelouse synthétique. Dans un mois, ces deux installations pourront être livrées selon l’état d’avancement des travaux des deux sites visités par les responsables fédéraux.

Un mois après la visite des deux sites par l’émissaire de la FIFA, M. Veron Mosengo-Omba, le premier vice-Président de la Fédération Ivoirienne de Football, M. SORY DIABATE est revenu à Abobo et à Yopougon pour s’enquérir de l’état d’avancement des travaux.

A Abobo comme à Yopougon, les travaux au niveau de la plate-forme qui précède la pose du tapis sont bien avancés. Si à Abobo, les pluies diluviennes ont causé des « break » par moment, à Yopougon, on a 93% de la finition.

Ainsi, « les travaux de la pose du tapis commenceront le 26 février prochain dans les deux communes », a précisé le Président SORY DIABATE qui a indiqué que ces deux stades bénéficieront d’un éclairage (200 lux) à partir du 19 février 2018.

Ces deux terrains seront également dotés de vestiaires, de bureaux et de tribunes.

Dans ce projet, la FIF compte faire bénéficier dans chacune de ces deux communes, une antenne régionale afin de faciliter les formalités administratives. Etant donné qu’elles regorgent le plus grand nombre de structures de formation du pays. 

La construction de ces deux stades de surface de jeu de 105/68 s’élève à 600.000 dollars entièrement financé par la FIFA.

Ces deux pelouses porteront à cinq le nombre de pelouse synthétique en Côte d’Ivoire.

Notamment après le Parc des Sports de Treichville, le stade Robert Champroux de Marcory, le stade Victor Biaka Boda de Gagnoa.

TIEMELE Ives

I.T.