Partager sur:

La 59è Assemblée Génarale Ordinaire de la Fédération Ivoirienne de Football tenue le samedi 18 septembre 2021 à la salle de conférence du Ministère d'Etat, Ministère des Affaires Etrangères a été un temps fort pour le Comité de Normalisation et tous les dirigeants de club de football de Côte d'Ivoire de plancher sur les rapports de l'exercice 2019-2020.

Cette AGO menée sur huit heures d'horloge, s'est déroulée dans une ambiance familiale nourrie de vérité. Le Comité de Normalisation a tiré sa satisfaction du fait de la présence de tous les clubs et de la qualité des échanges qui lui a permis de voir le fonctionnement et de comprendre le mécanisme. Des informations sur le projet du code électoral ont été données, le tout dans une démarche inclusive. Une volonté du CN-FIF pour que tous les clubs se l'approprient.  

Sur les 14 points inscrits à l'ordre du jour, deux points importants n'ont pas été satisfaits. Il s'agit de l'approbation des comptes 2020 et le quitus. Ces points ont été reportés pour la prochaine Assemblée qui statuera sur les textes et sur ces comptes 2020. 

"Nous n'avons pas eu la possibilité légale d'approuver les comptes. Il y a un certain nombre de réserves importantes émises par le commissaire aux comptes qui nécessite des décisions de l'AG pour qu'à la faveur de cette normalisation nous puissions savoir ce que vaut cette fédération", a indiqué la Présidente du Comité de Normalisation lors du point de presse à la fin de cette AGO.

Concernant la nouvelle la saison, les choses ne devraient pas commencer comme annoncées. « Le championnat va reprendre avant la fin de l’année, mais probablement pas le 2 octobre comme prévue. Précisément pour la Ligue 1, nous sommes en négociation de contrat avec Canal+ pour la retransmission des matchs. Mais pour permettre aux clubs de jouer le maximum de matchs, il faut que la saison commence avant le mois de décembre 2021 » 

TIEMELE Ives

 

 

I.T.